Le parfum oriental : une référence parmi la grande famille les notes orientales

Pour comprendre la famille orientale, il est nécessaire de savoir que ce parfum se compose d’une architecture qui comporte entre 5 à 10 constituants distincts. L’engouement autour de ce parfum oriental ne cesse de croître de jour en jour. Les tonnes d’éloges qui s’y rapportent la présente comme étant sensuel. Selon certains, il aurait un réel pouvoir de séduction. Faisons un petit aperçu sur ce parfum particulier.

Qu’est-ce qu’un parfum oriental ?

Les parfums orientaux font partie d’une grande famille. Sa particularité se rapporte à sa saveur olfactive poudrée et douce. En plus, c’est le signe d’une sensualité extrême. Il a une odeur légèrement épicée, sucrée, voire gourmande. Les notes orientales vous orientent au bord de l’eau avec des vahinés ou des danseuses orientales qui se nourrissent des fruits. Avec le parfum de la marque el nabil, il y a la langueur, de la rêverie douce et de la séduction dans l’air. Dans la constitution des parfums orientaux, les notes sont jumelées au musc, aux fleurs et essences exotiques, à la vanille et aux bois précieux. Les parfums orientaux sont convoités par les hommes et les femmes.

Quelle est l’origine des parfums orientaux ?

À l’origine, le premier parfum oriental est créé par François Coty au début de XXe siècle, plus précisément en 1908. En effet, il s’agit d’Ambre antique. Il est composé d’ambre gris et de vanille, ce parfum connaît une grande notoriété. Ainsi, de ce parfum est tiré le nom « ambrée » qui est associé à la grande famille des notes orientales. Ces dernières ont séduit bon nombre de fabricants et ont été adoptées en parfumerie, suite à la création de Shalimar de Guerlain en 1921. Cette création est dédiée à une jeune princesse indienne, elle associe citron, bergamote, opoponax et vanille. Cette note orientale est devenue un classique. C’est également une référence en parfumerie utilisée pour la mode des parfums orientaux.