Différence entre l’indica et la sativa : que retenir ?

Il est important, de bien connaitre certains produits, si vous souhaitez vous initier dans le monde du cannabis. En réalité, il existe certains produits dérivés du cannabis qui ne sont pas considérés comme du cannabis et qui procurent des sensations relaxantes, sans pour autant produire le même effet. Vous pouvez trouver dans cet article la différence entre l’indica et la sativa, toutes deux, dérivées du cannabis.

Les diversités entre l’indica et le sativa

Elles sont toutes deux dérivées du cannabis, mais l’indica et la sativa sont différentes dans leurs compositions. Ainsi, la la différence entre les deux se trouve essentiellement dans les taux de compositions en THC. L’indica a un taux en THC inférieur à 20% et la sativa, un taux supérieur à 30%. Toutefois, il faut remarquer que l’indica est plus prolifique que le sativa. En effet, lorsqu’elles sont cultivées à l'extérieur, les plantes de l’indica consomment moins d’eau, ce qui les amène à pousser plus rapidement. De ce fait, elle produit amplement de résine. Néanmoins, la sativa est plus résistante aux maladies que l’indica bien qu’elle produit une quantité de résine inférieure. Au cas où vous envisagez de cultiver du cannabis en intérieur, misez sur la croissance des plantes indica. À l’intérieur ces plants se développent rapidement et produisent assez de bourgeons compacts. Mais si c’est à l’extérieur que vous allez faire votre culture, il faut bien choisir le moment de plantation. Une journée chaude favorise la croissance rapide et uniforme de toute la plante.

Quid des sensations relaxantes

Les études du Dr Raphaël Mechoulam, grande légende du cannabis, sur les propriétés médicinales du cannabis ont révélé que le THC possède des vertus thérapeutiques. Cette substance est donc utilisée pour agir sur la perception des émotions et des sens. Elle aide à réduire la douleur physique et mentale et également à amplifier les sensations éprouvées par le corps humain. L’indica et la sativa possède toutes deux le THC, mais à des taux différents. Il convient donc de prendre conseil chez les spécialistes pour choisir ce qui convient à votre organisme.